A propos de Nat

Oui, on m’appelle plus souvent Nat, que Natacha !
Je ne sais plus à quel âge, j’ai commencé à dessiner. Ma maman me racontait qu’avant d’entrer à l’école, je savais déjà dessiner des bonhommes. Et cela n’a pas échappé à ma future institutrice, qui lors d’une rencontre a aussi remarqué ma précocité dans ce domaine. Je devais avoir deux ans 1/2. Personnellement, je m’en souviens pas. Je ne saurais donc dire si ma mère a exagéré les faits ou si la légende est vrai. Le plus gros de ce que je sais, je l’ai appris par moi-même. Je suis donc autodidacte en dessin et peinture. Je n’ai jamais pris de cours pour pratiquer.

Dessinatrice autodidacte

Enfant, je dessinais presque tous le temps, après l’école et aussi pendant les vacances, quand je m’ennuyais…A l’adolescence, j’ai d’ailleurs passé un BAC Littéraire mention arts plastiques au Lycée Léonard de Vinci de Montaigu (Vendée). J’ai appris plein de choses intéressantes pendant les cours sur l’Art en général, mais pas à dessiner. Car les Arts Plastiques recouvrent un domaine, qui utilise tous les moyens plastiques d’expression possibles. Utiliser un crayon est donc un moyen parmi d’autres. Notre professeur nous encourageait d’ailleurs à sortir de cette vision, qui sous entend que Art = dessiner et/ou peindre bien. Cela m’a permis de m’ouvrir donc à d’autres moyens d’expressions plastiques. Et je lui en suis reconnaissante pour ça.

Dessin et développement personnel

Dans ma famille et mon cercle d’amis, j’étais « celle qui savait bien dessiner ». C’était mon talent, mon trait distinctif et aussi mon principale mode de communication, étant donné que j’étais timide. Et puis avec la vie active, j’ai eu moins le temps pour ça. Après la FAC, j’ai laissé progressivement laissé tomber cette activité pour me consacrer à mon couple, ma famille et la vie active. J’ai aussi explorer d’autres domaines pour élargir mon horizon et vaincre ma timidité, découvrir que je ne le résumais pas à l’étiquette de « celle qui sait bien dessiner, mais dit pas grand chose ». J’ai découvert aussi comment marier création artistique et développement personnel, via une formation en ligne d’Art thérapie pour la connaissance de soi.

Art thérapie et pratique artistique pour la connaissance de soi

Je me suis alors rendu compte que instinctivement, à certaines périodes de ma vie difficiles, j’avais utilisé l’art pour exprimer mon mal-être, guérir mes blessures et rebondir. C’était spontané. Grâce à cette formation, j’ai pu prendre du recul et en prendre conscience. Les arts graphiques et aussi danse, musique…) peuvent nous aider à améliorer notre bien-être, comprendre nos émotions et vivre plus heureux !

Actuellement, je suis graphiste web ou webdesigner en Vendée et auteur d’un blog dédié développement personnel.