Chasseurs de fantômes et enquêteurs du paranormal

Si je te dis chasseurs de fantôme, tu penseras sûrement Ghostbuster. Moi, ça va me fait aussi penser à l’équipe des Ghostfacers apparus dans la série Supernatural. Jusqu’à maintenant, je n’étais pas une fan des enquêtes et des documentaires sur le paranormal. Je dois l’avouer, ça me faisait plutôt peur. Je me souviens encore de l’émission Mystère sur TF1, dont la mise en scène lugubre et totalement exagérée d’ailleurs, me fichait la trouille. Mais ça s’était avant de tomber sur les enquêtes de l‘association Spectre Paranormal. Leur démarche sérieuse et leur protocole rigoureux m’ont réconcilié avec les enquêtes sur le paranormal. Ensuite, j’ai aussi découvert les vidéos du Grand JD et le GussXd.

maison  hantée,  pixabay

L’association Spectre Paranormal

Je commencerai par l’association Spectre Paranormal. Avec eux, pas de musique flippante, de voix off lugubre ou de mise en scène exagérée pour vous faire peur. Et de toute façon, ça ne sert à rien de surjouer. Tu trouveras les vidéos de leurs enquêtes sur leur page Facebook. Elles sont tournées en direct live et elles demeurent consultables sur leur page après le tournage. Ils ne se rendent pas seul sur les lieux où des particuliers leur demandent de venir. Ils travaillent en équipe, afin de pouvoir avoir plusieurs points de vue et confronter leur ressenti. Chaque équipe va occuper une pièce de la maison à tour de rôle. Il y a un QG installé sur place avec une personne, qui surveille les différentes cameras installées sur les lieux. Ils utilisent aussi des enregistreurs audio, en vue de capter des PVE (EVP) ou phénomènes de voix électronique et des détecteurs EMF (détecteurs de champs électromagnétiques).

Après l’enquête, il y a un débriefing. L’équipe fait un point de ce qui a été vécu et observé. Par la suite, ils vont passer en revue les heures d’enregistrements vidéo et audio, afin de réécouter et guetter chaque détail. Il s’agit de trouver pour chaque phénomène étrange, si il y a une explication rationnelle ou pas. Il y a aussi des vidéos questions/réponses sur leurs chaînes où tu pourras découvrir plus en détails leurs méthodes. En février dernier, ils ont également fait une conférence, consultable sur leur page Facebook. J’apprécie énormément leur travail et leurs vidéos, qui sont très pédagogiques et qui démystifie le sujet.

Les Youtubeurs du paranormal

Il y a plein de Youtubeurs, qui abordent le sujet du paranormal. Deux d’entre eux ont retenu mon attention pour l’instant, le Grand JD et GussXD. Tout simplement, parce que leurs démarches me semblent assez sérieuses. C’est à dire qu’ils essaient autant que possible d’abord de chercher une explication rationnelle à un phénomène étrange, avant de conclure à l’éventualité du paranormal. Le Grand JD analyse parfois aussi les vidéos de ses abonnés, du web et détectent les éventuels fakes. Car malheureusement, il y en a pas mal.

Un peu de vocabulaire des enquêteurs du paranormal…

Comme tout milieu spécialisé, le domaine des enquêtes du paranormal a son vocabulaire spécifique. Je vous mets ci-dessous quelques termes bien utiles pour les comprendre.

Phénomène de paréidolie : C’est une sorte d’illusion d’optique. Elle conduit le cerveau à associer un stimulus visuel informe et ambigu à un élément clair et identifiable, par exemple voir une forme de visage dans la texture d’un rocher. Ce phénomène peut arriver au cours d’une enquête, par exemple voir une forme humaine sur une photo floue, alors que c’est juste l’ombre d’autre chose.

PVE (ou EVP en anglais) : Il s’agit de l’enregistrement audio via un magnétophone, un dictaphone, un mp3 ou encore un téléphone portable d’un phénomène auditif paranormal (voix, mots, phrase…). C’est à dire que le micro de ces appareils peut capter des sons, inaudibles par l’oreille humaine au moment de l’enregistrement. Mais lorsqu’on réécoute attentivement la bande son, souvent en augmentant,le volume, en réduisant le bruit ou en ralentissant un peu la vitesse, ils deviennent alors audibles.

Spiritbox ou Ghostbox : C’est une radio qui capte la FM et les grandes ondes. Elle effectue un balayage des fréquences et génère un bruit blanc, assez agaçant je dois dire. Elle pourrait en théorie ainsi capter les voix des esprits. Inconvénient, on peut aussi capter des bribes d’émissions radio et prendre pour une voix d’esprit, un morceau d’interview de France Culture. C’est pourquoi certains mettent la Spiritbox dans une boite en métal, pour faire « cage de Faraday » et éviter qu’elle capte les émissions de radios.

Détecteur EMF : Il s’agit d’un détecteur de champ magnétique. Cet appareil est issue du domaine scientifique, mais est beaucoup utilisé par les chasseurs de fantômes et les enquêteurs du paranormal. Cet usage est basé sur le fait que les esprits provoqueraient des perturbations du champs magnétiques. Il faut cependant être prudent en les utilisant car les ondes d’un téléphone portable ou une installation électrique défectueuse peuvent aussi déclencher ce type d’appareil.


Pose tes questions ou laisse un commentaire.

(Les commentaires sont lus avant validation.)