Anti-stress et détente : comparatif coussin de noyaux de cerises versus l’Actipoche

Dans l’article sur le stress et l’anxiété, je vous ai parlé de leurs conséquences sur le corps. Parmi elles, je pense en particulier aux contractures musculaires (cervicales, épaules, trapèzes, lombaires…). Une façon de soulager les douleurs est d’appliquer localement un coussin chauffant ou une poche thermique pour se détendre. Il existe plusieurs modèles. Aujourd’hui, je souhaiterais partager mon expériences avec deux d’entre eux :
– le coussin de noyaux de cerises « Natures & Découvertes » (existe chez d’autres fournisseurs)
– la poche thermique de gel Actipoche (existe dans d’autres marques).

Les formats

Il existe dans les deux cas des formats carrés ou des poches taillées pour épouser la forme du corps à soulager. Je conseille une version en forme de bande, un format qui peut autant être mis autour du cou, sur les épaules ou dans le bas du dos. Sinon, pour les formats carrés, il faut prévoir une sangle ou une attache à scratch (parfois fournie) pour la maintenir, sauf si vous l’utilisez en position allongée. L’Actipoche nécessite toujours d’être glissée dans sa housse pour être utilisée. On ne peut pas l’utiliser comme ça, en contact direct, contrairement au coussin en noyaux de cerises (sauf si vous l’avez chauffé trop fort ou si vous avez une peau sensible, bien entendu).

Matériaux utilisés

Le coussin en noyaux de cerises est rempli de noyaux de cerises, comme son nom l’indique. Il est généralement en tissu, plus ou moins « naturel » selon les marques, parfois en lin bio. Pour la poche thermique Actipoche…. c’est du vilain plastique. J’ai retourné la boîte dans tous les sens pas moyen de savoir de quel type de plastique est faite la poche et si il est issu du recyclage ou si il est recyclable. Quant au gel bleu, il est noté qu’il est à base de : glycérine, propylène glycol, carbométhylcellulose, mélane d’isothiazolines, du colorant et de l’eau. La notice précise d’ailleurs de ne pas percer la poche, ne pas l’utiliser si elle est endommager et de ne pas ingérer le gel.

Patchs chauffants ou refroidissants

Les deux peuvent se réchauffer au micro-onde ou être refroidi au freezer. Seulement, si au micro-onde j’ai toujours obtenu une température assez homogène sur tout le sac de noyaux de cerises, même plié, et rarement brûlante. Je n’en dirais pas autant de son homologue en gel. Je pense au particulier au format adapté cou-épaules, qu’il est nécessaire de replier pour pouvoir le mettre au micro-onde. Impossible de faire chauffer l’ensemble a une température homogène au premier tour. Il faut s’y reprendre à plusieurs fois. Et même en suivant les recommandations de la notice, certaines parties de la poche sont parfois brûlantes, tandis que d’autres sont à peine tièdes. A l’usage, j’ai trouvé qu’on courrait plus le risque de se brûler avec l’Actipoche qu’avec un coussin en noyaux de cerises. Cela même en étant prudent et en suivant la notice. Sur ce point, je n’ai pas aimé du tout ce produit.

Durée de vie

Mon premier coussin en noyau de cerises a vécu 5 ans avant que je ne l’abîme par maladresse. C’est de ma faute, j’ai pas fait attention qu’un coin du sac appuyait contre la porte du micro-onde en chauffant. Du coup, le tissu a chauffé et le sac a percé. Si je n’avais pas commis cette maladresse, il serait encore en service. J’ai recyclé une partie des noyaux de cerises pour faire un pochon plus petit pour mon fils. Cela fait une petite bouillotte, bien utile pour calmer les maux de ventres, spasmes en cas de gastro-entérite. L’Actipoche, qui l’a remplacé, a vécu 6 mois en faisant attention et en suivant les recommandations de la notice. Je la remettais toujours dans sa boite après usage et j’ai toujours utilisé la housse, respecté les temps et températures de chauffage. Et pourtant, au bout de 6 mois un jour, j’ai constaté un petit trou et une fuite de gel, impossible à réparer. J’étais juste dégoûtée…

Le coussin aux noyaux de cerises gagne le match !

Finalement, mon époux et moi, nous avons racheté un coussin en noyau de cerises chez Natures et Découvertes. Et nous ne sommes pas près de réinvestir dans un Actipoche. D’ailleurs, nous ne savons pas trop quoi en faire. Car il n’est pas noté sur l’emballage où elle doit être jetée en fin de vie. C’est à dire où doit-elle être traitée pour que son contenu ne pollue pas (ou pas trop….). Genre de question, que je me pose pas avec mon coussin en noyaux de cerises.

Les bouillotes sèches de Créakiwi….

Cela me fait penser à une amie, Creakiwi, qui propose sur sa boutique ses créations en couture et notamment des petites bouillottes sèches au design trop mignon. Pour ma part, je vais tester prochainement un masque chaud pour relâcher les tensions du visage en fin de journée. En effet j’ai essayé le mois dernier un patch en forme de masque pour les yeux. J’ai adoré. Je regrettais juste qu’il ne fasse pas tout le visage et qu’il soit jetable. Je vous en parlerai dans un autre article sur les masques pour les yeux du Docteur Kimoto. Je conseille ce type masque pour les gens travaillant de longues heures devant un écran (webdesigner, infographiste, développeur, télé-assistant, secrétaire, etc). Affaire à suivre…

Bouillotes sèches artisanales Creakiwi

Pose tes questions ou laisse un commentaire.

(Les commentaires sont lus avant validation.)