Faëry de Raymond E.Feist, roman de fantasy

L’été, c’est un peu la saison de la lecture. Quoi que l’hiver l’est aussi. En faite y’a pas réellement de saison pour ça. Pourtant le rayon culturel de l’Hypermarché local a sorti son présentoir avec un décor de plage pour essayer de me vendre le ou les romans de l’été. J’ai fui cet étalage, n’y trouvant rien à mon goût. Et je suis allé du côté de Recyclivre pour dénicher un livre de fantasy d’occasion, Faëry de Raymond E.Feist. En faite, pour mon projet d’écriture de roman j’avais besoin de me replonger dans ce type de lecture. Je l’ai choisi parce qu’il fait référence au monde féerique. C’est à dire les fées, les elfes, les trolls et leur résidence, le Sidhe, etc.

Qui est l’auteur de ce roman de fantasy ?

Faëry est roman de fantasy, écrit à la fin des années 80 par Raymond Elias Feist. Édité en 1988 pour être précise. Ce roman a donc un peu plus de 30 ans, mais rassurez-vous, il n’a pas pris une ride. Wikipédia précise, que c’est un thriller surnaturel, du domaine de la fantasy contemporaine. Si ça peut vous aider à mieux situer son genre. Raymond Elias Feist est un auteur de roman fantasy américain né en 1945. Il est connu entre autre pour sa série de romans, Riftwar Saga, qui met en scène les mondes de Midkemia et de Kelewan. Ne l’ayant pas lu, je ne pourrais pas vous en dire plus. En fait, je viens de découvrir cet auteur. Faëry est le seul roman (apparemment) qu’il a écrit en dehors de l’univers de Riftwar Saga. C’est à dire qui n’a aucun lien avec ces mondes et ces personnages.

roman fantasy Faëry de Raymond E.Feist.

L’histoire contée dans le roman Faëry

Nous sommes en été à Pittsville. Gloria et Phil viennent d’emménager dans la maison du vieux Kessler, un immigré allemand, pour s’éloigner de l’agitation de leur vie californienne. Ils s’y installent avec leur enfants, Gloria la fille de Phil née d’un premier mariage, et leurs jumeaux Sean et Patrick. Leur propriété est aussi appelée la colline du roi des elfes, non sans raison. Car derrière les portes anciennes et les recoins sombres de la maison se cachent des secrets liés au passé de l’ancien propriétaire et au monde féerique. Quand au bois tout proche, tous les habitants de la ville se méfient. Des êtres magiques et des forces pas forcément bien intentionnée s’y cachent. Lors de leur arrivée sur place, les jumeaux l’ont bien senti en s’approchant du pont du troll. Une force malfaisante rôde. Et elle veut nuire à leur famille, dans un but précis.

Ce que j’ai aimé et moins aimé dans ce roman

Sincèrement, j’ai dévoré les trois premiers quart de ce roman de fantasy. C’est à dire là où le nœud de l’intrigue se révèle morceaux par morceaux. J’ai adoré aussi le fait que le monde fantastique côtoie de près sans jamais totalement rencontrer celui des humains. Par contre, j’ai moins aimé la fin où il m’est arrivé de sauter des pages, pour arriver au bout. Je pense par exemple au passage où Sean progresse dans le Sidhe pour retrouver son frère. Peut-être parce que je m’attendais à autre chose. J’ai été déçue par la façon dont l’auteur a mis en scène la confrontation monde féerique et monde humain.

C’était peut-être trop sombre à mon goût. Évidement, je sais que cet univers c’est pas celui des elfes à paillettes rose bonbon et que le petit peuple n’est ni bon, ni mauvais, selon les légendes. Mais quand même… J’aurai aimé aussi un peu plus d’infos sur le passé de l’ancien propriétaire Kessler et de l’organisation secrète à laquelle il a appartenu. Il y avait matière à écrire là-dessus. Mais bon, cela n’a pas été le choix de l’auteur. Dommage.

Roman Faëry, mon avis

Ceci dit cela reste un bon livre de fantasy. Je n’en avais pas lu de ce type depuis au moins trois ans. J’ai replongé avec plaisir dans cette ambiance où monde réel et fantastique se croisent et entrent en interactions, mais sans jamais totalement se rencontrer. L’ouvrage fait référence aux trolls, aux dames blanches, à la chasse fantastique, à Wayland the smith, le Puck ou encore le Sidh (l’autre monde). Les personnages sont attachants, notamment les jumeaux, leur sœur Gloria et son petit ami Jack, ainsi que Mark et Gary. Ces deux hommes font partie du cercle de relation du couple. Ce sont des amis d’une amie. Ils enquêtent plus particulièrement sur le passé de l’ancien propriétaire Monsieur Kessler avec l’accord de Phil et Gloria. Je ne vous en dirais pas plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *