Illustration : poupée tristesse

Parfois, aucun mot ne sort, ni ne convient. Alors l’émotion passe par un autre langage que l’écrit. C’est un parent de l’écrit, le dessin. Son ascendant peut-être. Les actes d’écrire et dessiner sont de la famille du graphein.En grec, le sens premier de graphein est « faire des entailles », d’où « graver des caractères », écrire, mais aussi dessiner. Alors parfois quand les mots manquent, c’est le graphisme qui prend le relais : dessin, peinture, collage, photographie, coloriage, etc. Aujourd’hui, j’exprime ma tristesse. Une tristesse venue de l’enfance, enfouie, enterrée, qui a demandé à s’exprimer pour être libérée. Une tristesse de petite fille, une tristesse venue du temps de l’innocence. (diaporama ci-dessous)

  • Vue de poupée tristesse
  • poupée tristesse illustration
  • Détails de poupée tristesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *