S’entrainer à écrire régulièrement… le défi !

Vers les années 2009/2010 au moment de l’explosion de la mode des blogs (notamment féminins), de l’émergence de la notion d’influenceurs et de blogueurs en France, j’avais un blog. J’écrivais très régulièrement. Je me souviens même me lever le matin et déguster mon café en regardant les derniers billets parus sur la blogosphère, tout en préparant mon prochain article. Au travail, je rédigeais aussi les billets du blog beauté/bien-être d’un de nos clients. Pendant un an environ, je crois… J’ai écris très régulièrement. Et puis… la vie a repris le dessus. J’ai eu moins de temps, moins envie aussi…. Mais avec mon projet de conte pour enfant et de roman, je ressens le besoin de m’y remettre. Car mine de rien… je sens bien que faute de pratique, j’ai un peu perdu la main.

Écrire tous les jours ou pas

Parmi les nombreux conseils lus sur le web par des blogueurs et auteurs, il y a celui d’écrire un peu tous les jours sur n’importe quel sujet. Ceci soit dans un cahier, soit sur son blog. Là j’avoue, je crains de ne pas y arriver… Mais pourquoi pas essayer ? Qui ne tente rien, n’a rien. Ce qui me semble raisonnable c’est d’essayer au maximum d’écrire un article par jour et au minimum un par semaine jusqu’au 14 juillet. Cela me semble atteignable comme objectif ou acceptable. Oui, le « acceptable » comme dans l’acronyme de la méthode S.M.A.R.T. C’est une méthode pour se fixer des objectifs et les atteindre. Tu en as peut-être déjà entendu parler ? Si, non je vais te décrire ses principes ci-dessous.

Méthode S.M.A.R.T

S comme spécifique (et simple) : L’objectif doit être précis, car la complexité ralentit l’action, personnalisé et simple à comprendre.

M comme mesurable : On doit pouvoir le quantifié ou le qualifier. C’est à dire pouvoir dire si il est réalisé à 10% ou 100% par exemple, donner une appréciation (connaissance acquiss, pas acquiss) ou dire pouvoir dire j’ai fait tant de 5 tâches sur 10 listés pour l’atteindre, etc.

A comme acceptable (et ambitieux) : Un objectif acceptable est suffisamment grand pour représenter un défi motivant, c’est à dire une façon de sortir de sa zone de confort (inconfortable) en vue d’obtenir quelque chose de gratifiant ou de bénéfique pour soi.

R comme réaliste : C’est à dire que la réalisation reste dans le seuil du réalisme, c’est à dire de tes possibilités ou de ton potentiel. Cet objectif ne doit pas correspondre à ce que tu « veux faire » mais à ce que tu « peux faire » ici-et-maintenant avec tes moyens.

T comme temps ou temporellement défini : Ton objectif doit être délimité dans le temps avec une date butoir. Pourquoi ? Simplement pour te permettre de mesurer une progression ou une évolution, voir aussi pour un objectif important de le subdiviser en sous-étapes repartis sur la durée.

Mon objectif SMART : écrire plus régulièrement !

Concrètement pour moi cela donne :
– écrire entre au minimum 1 article/semaine et max 1/jour sur le blog,
– du 1er au 14 juillet 2019,
– puis faire un bilan.


Pose tes questions ou laisse un commentaire.

(Les commentaires sont lus avant validation.)